OLI ARCHITECTURE

Musée des Arts Islamiques

Design 2001 - 2005
Construction 2004 - 2008

I.M. Pei Architect (Hiroshi Okamoto - Chef de Projet, Architecte d’Exécution)

Le Musée des l’Arts Islamiques déploie ses 36.000m2 au sud de la Corniche de Doha, sur une île artificielle à 60m de la rive. Protégée par une péninsule en arc de cercle, l’édifice en pierre calcaire et granite est isolé, mais bien visible de tout point de la capitale, émergeant des eaux du Golfe Persique telle une icône intemporelle et romantique.

La recherche de l’essence de l’Architecture Islamique, à travers son contexte culturel et sa diversité régionale, a révélé l’importance capitale du soleil du désert et des formes géométriques simples auxquelles il donne si ardemment vie. L’extérieur du musée est ainsi sculpté par les jeux de radiance solaire et d’ombres profondes, décomposant sa masse imposante.

A l’intérieur, les galeries d’exposition entourent un atrium central, et forment une séquence d’espaces progressivement plus étroits et plus hauts. L’atrium comprend également le grand escalier qui se replie sous une couronne de lumière. L’espace se déploie dans une matrice paroxystique, partant du cercle, passant par l’octogone et le carré, avant de se sublimer en quatre écoinçons triangulaires qui s’inclinent selon des angles différents en devenant les colonnes qui supportent l’atrium.

Galeries et jardins sont complétées par une librairie, un restaurant, un auditorium, une salle de prière, ainsi qu’un centre pédagogique séparé mais relié par un paisible jardin bordé d’arcades. Le musée est tout à la fois un centre majeur pour l’art, la connaissance, la société et l’enrichissement intellectuel, dans un pays aux frontières de la croissance économique et de la culture.

Photo Credit: K. Tahara

Info
Haut
Précédent